Soutenez des actions de réduction des risques liés à l'usage de drogues en milieu précaire.

Suivi par Donorinfo depuis: 
2016

Mission sociale

Créer un lien avec les usagers de drogues vivant en rue ou en situation de grande précarité, les accueillir au comptoir, les encourager à prendre soin de leur santé, les aider à améliorer leur qualité de vie, accompagner leurs demandes et favoriser leur insertion dans les services médico-sociaux « classiques ».

Que fait DUNE?

DUNE est active en Réduction des Risques liés aux usages de drogues (RdR) et propose une approche globale de l'usage de drogues qui permet d’agir sur les différents dommages causés par la vie en rue et la consommation de produits psychotropes. DUNE a développé un dispositif global de services – inconditionnels, anonymes et gratuits – accessibles aux usagers de drogues les plus précaires.

  • Travail social de rue: maraudes à pieds l’après-midi et en soirée par les éducateurs, l’assistante sociale et les infirmier(ère)s pour aller à la rencontre des usagers là où ils se trouvent. En 2016, DUNE a réalisé 111 maraudes, 1.398 contacts en rue avec des usagers, 284 échanges de matériel, 27 soins.

  • Médibus: ce mobil-home aménagé en comptoir de RdR et infirmerie permet d’être présents sur la zone Ribaucourt-Yser (Bruxelles) réputée pour son trafic et sa consommation de drogues. Le Médibus est accompagné d’une équipe de travailleurs de rue qui favorise le lien avec les usagers. En 2016, les 93 permanences du Médibus ont permis de toucher 272 personnes, de réaliser 819 échanges de matériel stérile et 130 soins.

  • Distribution de matériel stérile et récupération de seringues usagées: afin de lutter contre la transmission du VIH et du VHC,en 2016, 72.9467 seringues ont été distribuées.

  • Comptoir Local d’Information et de Prévention (CLIP): il s’agit d’un lieu d’accueil où les bénéficiaires peuvent se poser en soirée, discuter autour d’une tasse de café sans être jugés. C’est l’occasion de diffuser des messages de prévention et de réduction des risques (brochures, affiches et conseils pratiques). En 2016, 764 personnes différentes y ont été rencontrées lors des 4.737 passages enregistrés.

  • Services d’hygiène: lavoir, dons de vêtements, douche (en partenariat avec une maison médicale) sont des services intégrés au dispositif d’accueil du CLIP. En 2016: 553 lessives/66 bénéficiaires et 50 douches/20 bénéficiaires.

  • Dispensaire infirmier: les infirmier(ère)s fournissent des soins, gagnent la confiance des usagers et tentent de les motiver à prendre soin de leur hygiène et de leur santé. En 2016, l'asbl a reçu 164 patients au CLIP et y a dispensé 906 soins. Un dépistage rapide (TROD) du VIH-VHC est proposé au CLIP depuis février 2017.

  • Consultation médicale:  gratuite et sans rendez-vous, la consultation bi-hebdomadaire permet d’accrocher le public cible, de mettre en place un accompagnement médical adapté de proximité et d’améliorer l’état de santé des patients. Pour les traitements de substitution et les cures, l’asbl oriente et accompagne les patients vers son réseau de services de traitement des assuétudes. En 2016, l’asbl a dispensé 47 consultations médicales pour 30 patients.

  • Service social: deux fois par semaine, une permanence sociale est ouverte pour accueillir les demandes d’écoute, de guidance sociale et/ou administrative. Cet accompagnement permet d'ouvrir les droits sociaux et d'améliorer l’accès aux soins des bénéficiaires. En 2016, l’assistante sociale a organisé 52 permanences, 48 bénéficiaires sont en suivi actif, 158 entretiens individuels ont été réalisés.

  • Orientation et réseau de partenaires: DUNE crée avec et autour de l’usager un réseau de soins dont elle coordonne les actions. Les orientations et relais concernent les services spécialisés en toxicomanie, toute spécialité médicale (dentiste, cardiologie, radiologie, psychiatrie…) et les services sociaux de première ligne (CPAS, sociétés de logement…).

  • Accompagnement psycho-social mobile: lors de relais vers d'autres services, le bénéficiaire est accompagné physiquement par un travailleur qui facilite les contacts avec les intervenants médico-sociaux. Peu à peu, il s’agit de rendre la personne autonome dans ses démarches. En 2016 : 103 accompagnements ont été réalisés pour 28 bénéficiaires.

  • Participation des usagers: DUNE encourage la participation des usagers à travers les opérations Boule-de-neige (prévention par les pairs), les opérations de ramassage de seringues usagées dans les espaces publics, les focus groupes faisant appel aux savoirs issus de leurs expériences, l’expression citoyenne (atelier de création de capsules radio diffusées sur Radio Panick, rédaction d’articles pour un magazine) et des activités culturelles.

  • Le Bon Planchaque année, 4.500 exemplaires de l’agenda-répertoire-plan des points d’assistance médicale et sociale de première ligne à Bruxelles sont distribués aux bénéficiaires d’une quarantaine d’associations. Une application mobile gratuite, avec géolocalisation, est également disponible (sur Apple et Androïd).

  • Formations et sensibilisation: DUNE organise des formations modulables (environ 170 personnes formées depuis 2015) portant sur les produits et leurs usages, la réduction des risques, l’approche du public en errance, le ramassage de matériel usagé… L’asbl effectue également des interventions de sensibilisation dans les écoles (assistants sociaux, infirmiers, éducateurs spécialisés) et elle accueille des stagiaires et des professionnels en immersion.

  • Réseau « Nomade – assuétudes et précarité »: DUNE est promoteur du réseau de santé Nomade agréé par la CoCof. Ce réseau offre un lieu de réflexion sur la thématique de la participation des bénéficiaires, un lieu de partage d’expériences et d’échange de pratiques entre professionnels et bénéficiaires. 

Comment pouvez-vous aider DUNE?

Soutien financier pour :

  • Trouver des infrastructures adaptées pour abriter les deux sites d’activités et développer les actions de l'asbl (RdC d’environ 300m², proche d’un métro)

  • Défraiement des usagers jobistes : 1.500€/an

  • Développement de l’application mobile Le Bon Plan et à sa traduction en néerlandais, anglais, espagnol, arabe : 15.000€

  • Stérilisateur : 5.000€

  • Kits hygiène à distribuer aux bénéficiaires : de 10€ à 15€ le kit, en fonction de sa composition.

Volontaires en Belgique:

  • Récolte de fonds

  • Traduction: russe, polonais, arabe, néerlandais, anglais

  • Webdesign

  • Juriste

  • Autre: pédicure, coiffeur, graphiste

Besoins en matériel:

  • Informatique/bureautique

  • Produits d'hygiène/entretien

  • Vêtements/linge de maison

  • Aliments non périssables

 

 

 

Fiche établie par Donorinfo - dernière modification : 22/11/2017