Fournir une base

Suivi par Donorinfo depuis: 
2005

Nationalestraat 155
2000
Antwerpen
03/247 66 66

Mission sociale de l'IMT

Le champ d'application de l'IMT couvre toutes les maladies et autres problèmes de santé liés à la situation écologique ou socio-économique spécifique des pays en voie de développement.

Que fait l'IMT?

Ce sont l'enseignement et la formation, la recherche, la prestation de services et l'augmentation de la capacité des systèmes de santé, tant en Belgique que sur le terrain.

  • L'IMT fait partie de nombreux réseaux internationaux et travaille toujours en partenariat avec des institutions, des gouvernements et des communautés des pays du Sud.
  • Il se charge de l'éducation et de la formation avancée (maîtrise et doctorat) dans le domaine des maladies tropicales, de la santé publique, de la lutte contre les maladies contagieuses (telles que le sida), de la médecine vétérinaire tropicale et de l'élevage.
  • En ce qui concerne la recherche et la prestation de services, l'IMT est une référence internationale, e.a. dans les domaines suivants: sida, tuberculose, malaria, maladie du sommeil, fièvre hémorragique Ebola, leishmania, infections par les vers, maladies du bétail et organisation de systèmes de santé. La recherche s'exerce tant à l'intérieur de l'institution que sur le terrain, toujours en collaboration avec des partenaires locaux.
  • L'Institut de Médecine Tropicale d'Anvers (IMT) dirige un consortium de recherche internationale qui permettra d'évaluer si un traitement avec des anticorps présents dans le sang de patients rescapés de la fièvre hémorragique Ebola pourrait aider les patients infectés à combattre la maladie. S'il ce traitement est prouvé efficace, il pourrait être étendu être une option de traitement urgent pour les malades en Afrique de l'Ouest. 

Comment pouvez-vous aider l'IMT?

Malgré le fait qu'il puisse bénéficier de subsides de diverses autorités, l'IMT manque des moyens suffisants pour être à même de réaliser tous ses objectifs.

  • Dans le domaine de l'enseignement, il doit faire face à une importante demande de bourses de formation (maîtrise, un an) destinées à des experts ayant déjà un certain nombre d'années d'expérience sur le terrain et souhaitant être plus efficaces au sein des services de santé de leur pays.

  • Formation: il manque également des moyens nécessaires à la formation au niveau du doctorat des chercheurs en provenance des pays en voie de développement. Cette formation est essentielle au développement durable et autonome des services de santé, de la lutte contre les maladies et de la recherche biomédicale dans ces pays.

  • En ce qui concerne la recherche et la prestation de services, on constate toujours un manque chronique de moyens. De 60 à 90% de cette activité, y compris dans le domaine du sida, doit être exercée en faisant appel au coup par coup à des financements externes limités ou encore à du mécénat.

Fiche établie par Donorinfo - dernière modification : 06/02/2018