Soutenez cette association qui réalise des rapports médicaux pour les candidats réfugiés victimes de tortures dans leur pays d'origine.

Suivi par Donorinfo depuis: 
2012

9, rue Jules Vieujant
1080
Bruxelles
32 (0)2 410 53 39

Mission sociale

L’ASBL Constats s’adresse aux candidats réfugiés ou demandeurs de protection en Belgique en cours de procédure et ayant été victimes de tortures ou autres traitements inhumains et dégradants dans leur pays d’origine. L’objectif de l’ASBL est de réaliser un examen médical et/ou psychologique approfondi et de remettre à la victime un rapport d’expertise circonstancié qui lui permet de mieux assurer sa défense dans sa procédure de demande d’asile en Belgique.  

Que fait Constats ?

L’ASBL prend en charge des demandeurs d’asile qui ont été victimes de tortures qui entrent dans le cadre de la définition de la convention internationale contre la torture, ou qui ont subi d’autres types de violences (violences familiales, mutilations sexuelles, mariages forcés, etc..) commises dans leur pays d’origine.

  • Examens médicaux et psychologiques : L’ASBL Constats propose, à la demande de professionnels (avocats, juristes, tuteurs, assistants sociaux) ou des victimes elles-mêmes, un examen médical et psychologique approfondi des demandeurs d’asile qui déclarent avoir été torturés ou avoir subi des traitements inhumains ou dégradants. Cet examen est réalisé par des médecins examinateurs et peut aboutir à la rédaction d’un rapport médical et/ou psychologique et/ou psychiatrique circonstancié. Ces consultations sont aussi, dans la plupart des cas, thérapeutiques pour les bénéficiaires qui y sont entendues et reconnues comme victimes par un service compétent. L’ASBL n’assure aucun suivi thérapeutique des bénéficiaires mais les guide, si nécessaire, vers les services de soins et de réhabilitation appropriés. Constats suit l’évolution des victimes qui ont été examinées pour pouvoir établir si d’autres interventions ultérieures sont nécessaires.

  • Information et sensibilisation : L’ASBL Constats prend des initiatives publiques pour défendre des pratiques respectueuses selon les recommandations du protocole d’Istanbul (voir www.constats.be) et assurer une protection effective des droits des victimes de tortures ou de traitements inhumains et dégradants.

En 2017, l’ASBL Constats a reçu 128 nouvelles demandes de prise en charge, et a pu clôturer 97 dossiers (les dossiers restants sont suivis en priorité en 2018). Pour 2018, le nombre de demandes pour les 9 premiers mois est déjà supérieur au total des demandes 2017. Les principales « causes » de tortures invoquées étaient les mariages forcés et violences familiales (dont excisions), l’opposition politique et idéologique, les conflits ethniques, l’orientation sexuelle, des conflits avec des militaires, les enfants sociers, l’esclavage et la vendetta.

En 2017, la répartition des patients est composée de 40 % de femmes et 60 % d’hommes. 8 patients étaient mineurs d’âge. Les principaux pays d’origine des patients : Afrique (Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Djibouti, Éthiopie, Gabon, Guinée, Niger, RD Congo, Rwanda, Sénégal, Somalie, Soudan, Togo, Proche-Orient : Tchétchénie, Palestine, Moyen-Orient : Afghanistan, Pakistan, Inde, Irak, Iran, Europe : Albanie, Kosovo, Serbie, Turquie, Ukraine.

 

Comment pouvez-vous aider ?

Constats a besoin de vos dons pour :

  • les frais de déplacement, d’interprète et frais médicaux pour les patients ne bénéficiant pas d’une intervention de l’Etat dans leurs frais de séjour et de santé (entre 200 et 500 € par an)
  • la rémunération des médecins examinateurs pour les expertises médico-psychologiques concernant des victimes de tortures et traitements inhumains et dégradants dans un cadre exclusivement familial, privé ou de voisinage (les médecins travaillent pour 60 % en bénévolat) 1500 à 2000 €/an
  • l’achat du matériel pour la réalisation des rapports (principalement les encres couleurs, car nous illustrons nos rapports avec des photos des cicatrices). 1500 € par an
  • la participation à la location des locaux où nous réalisons les expertises pour la partie non prise en charge par des subsides (4000 €/an)

Constats a besoin de volontaires en Belgique :

  • Administration/secrétariat
  • Expertise médicale [médecins généralistes pour l’examen des patients et spécialistes pour des avis]
  • Comptabilité (la comptabilité est actuellement faite bénévolement par un des médecins membre du CA qui est aidé par une bénévole
  • Récolte de fonds
  • Juriste spécialisé en droits des étrangers et asile, qui pourrait nous aider à préparer les dossiers pour les médecins
  • Traduction (russe, anglais, peul, somali, arménien, dari… )
  • Webmastering et TIC

Constats a besoin de volontaires en Belgique :

  • Timbres postes même en francs belges pour les envois (courriers divers, expertises, appels aux dons)
  • Enveloppes, rames de papiers

Mise à jour 2018

Fiche établie par Donorinfo - dernière modification : 14/05/2019