Améliorer l'efficacité et l'accès aux soins psychologiques et psychiatriques pour les enfants réfugiés.

Suivi par Donorinfo depuis: 
2015

Mission sociale

Améliorer l’accessibilité et l’efficacité de l’offre de soins psychologiques aux enfants migrants et réfugiés et à leurs familles en Belgique, conformément à l’Objectif de Développement pour le Millénaire 3 (ODM3) des Nations-Unies, qui vise l’accessibilité universelle et financière et une qualité optimale des soins. Tel est également notre cas, pour aider les enfants à réaliser leurs rêves. Pour y parvenir, Solentra utilise la méthodologie spécialisée PACCT, notre propre méthodologie, qui a permis d’améliorer considérablement l’accessibilité et l’efficacité de l’aide psychologique tout en garantissant une haute qualité de prise en charge à notre groupe-cible. À ce titre, Solentra travaille avec des interprètes, car leur approche est culturellement sensible.

Solentra

Que fait Solentra ?

  • Consultations chez Solentra : Expert en psychiatrie transculturelle et en traitement des traumatismes (plus précisément les traumatismes de guerre, les problèmes de migration et les déplacements), Solentra a pour objectif de fournir des soins psychologiques à ce groupe cible, confronté au déracinement, au stress et à la souffrance psychologique dus à l’évolution de la migration. Dans son centre de thérapie à Bruxelles (et dans d’autres centres régionaux), cette association offre un soutien diagnostique et thérapeutique de haute qualité.

    Cette association aide également les réfugiés reconnus, en fonction des autorités concernées et de la possibilité de participer aux frais. La psychothérapie n’étant toujours pas remboursée, cela reste — surtout pour le groupe cible — un obstacle important. Afin de garder le service aussi accessible que possible pour les personnes du groupe cible, qui ont généralement des ressources limitées, Solentra fonctionne gratuitement autant que possible.

    En outre, Solentra encourage la connaissance et l’expertise pour les organisations urbaines et d’aide de première ligne qui sont en contact direct avec le groupe cible. Solentra partage ses nombreuses années d’expertise pour faciliter le flux des enfants migrants et réfugiés qui sont confrontés aux problèmes psychologiques vers le secteur général.

  • Community-based travail: L’ADN de la méthodologie de Solentra est le travail community-based, la conviction que le traitement des traumatismes nécessite une coopération étroite avec un réseau intégratif en plus d’un psychologue spécialisé. Solentra vise à élargir le réseau de sécurité des enfants réfugiés et de leurs familles en immobilisant les sources (in)formelles de leur environnement. La famille élargie, les voisins, les superviseurs dans les activités extrascolaires, les organisations de quartier et l’école, les organisations de première ligne… Les problèmes psychologiques ne sont pas seulement spécifiques à une personne, ils sont également influencés par des facteurs environnementaux et sociétaux. De cette manière, la santé mentale et l’intégration de ce groupe cible sont renforcées de manière positive.

  • Focus sur la résilience : s’engager avec des projets et des processus de co-création qui stimulent la résilience et l’adaptabilité des jeunes, ce qui assure une meilleure intégration et favorise une image positive des réfugiés.

    Pour répondre aux besoins de ce groupe cible dans une société en évolution, Solentra a également mis en place un service d’assistance pour les réfugiés. Cet helpdesk est essentiellement une ligne téléphonique de premiers secours psychologiques qui offre la possibilité d’appeler un psychologue et d’avoir des consultations dans sa langue maternelle. Actuellement, leurs psychologues sont disponibles en arabe, dari, farsi et espagnol, mais Solentra espère étendre cette offre à l’avenir.

Comment pouvez-vous aider ?

Soutien financier :

Pour être en mesure d’aider le plus de personnes possible et de les atteindre également, conformément à l’ODM3 de l’ONU.

  • Pour offrir des thérapies gratuites : traumatherapie pour les enfants réfugiés (reconnus) et leur famille (entretiens, traductions, frais de déplacement, frais de consultation). La thérapie traumatique hautement spécialisée coûte de l’argent, mais la situation précaire de ces familles de réfugiés (parfois non reconnues) constitue souvent un obstacle qu’il faut surmonter. En outre, il est important de faire appel à des interprètes pour que les consultations se déroulent autant que possible dans la langue maternelle. Car les émotions sont stockées dans la langue maternelle, il est plus facile pour la personne de s’exprimer.

  • Poursuivre les études sur les services de soins psychologiques adaptés à la culture du groupe cible.

  • Pour continuer à développer le service d’assistance aux réfugiés, afin de pouvoir offrir de consultations téléphoniques dans différentes langues et toucher ainsi atteindre de personnes vulnérables.

Mise à jour 2021

Fiche établie par Donorinfo - dernière modification : 04/05/2021