Soutenez la lutte contre la pauvreté dans une logique de coopération au développement durable.

Suivi par Donorinfo depuis: 
2016

23, Rampe des Ardennais
1348
Louvain-la-Neuve
+32 (0)10 45 63 53

Mission sociale

AIC Solidarité accompagne des projets de lutte contre la pauvreté portés par un large réseau de volontaires AIC* dans 38 pays en Afrique, Amérique latine, Asie et Europe de l’Est. Elle a pour mission de renforcer les capacités des volontaires AIC locales dans le développement de projets et la recherche de financement dans une logique de développement structurel et durable.

* Association Internationale des Charités

Que fait AIC solidarité?

Les nombreux groupes locaux AIC luttent contre la pauvreté à travers de multiples activités psycho-médico-sociales. Il s’agit de femmes volontaires qui mettent en place au niveau local  des actions de proximité adaptées à chaque contexte. AIC Solidarité concentre son action sur la formation de ces volontaires, le partage de bonnes pratiques, joue le rôle de facilitateur, propose un financement très ponctuel aux projets, crée des liens entre les projets du réseau.

Quelques exemples d'actions parmi une multitude de projets appuyés: 

  • Aide aux personnes âgées (La Paz, Bolivie): ce projet est porté depuis 1995 par 19 volontaires locales AIC. Celles-ci offrent un colis alimentaire mensuel à 50 personnes âgées d’origine rurale, très démunies et issues de la communauté aymara. Abandonnées par leur famille, ces personnes vivent dans des conditions très précaires. Elles souffrent de dépression et de problèmes de santé notamment à cause du froid permanent dans cette région andine. Les volontaires organisent aussi un goûter dominical, ce qui permet de recréer du lien social et de rompre l’isolement. Les volontaires proposent également des séances de kinésithérapie et des cours d’alphabétisation en espagnol.

  • Développement durable (Mocoa, COLOMBIE) : Depuis de nombreuses années, les volontaires locales AIC sont responsables d’un home pour personnes âgées. En 2010, elles ont lancé la construction d’un local en briques recyclées: récupération de bouteilles en plastique ensuite remplies de déchets non biodégradables. Les personnes âgées participent au remplissage des bouteilles, ce qui améliore la fine motricité. Des enfants, des jeunes et des mères isolées se joignent à eux, ce qui favorise la sensibilisation de toute la communauté au recyclage des déchets.

  • Education (Mayo Darley, Cameroun): le nombre d’enfants déscolarisés est sans cesse croissant dans ce pays. Mayo Darley est une ville isolée avec une grande pauvreté des habitants. La polygamie y est officialisée, et chaque femme, chef de famille, doit se battre pour envoyer ses enfants à l’école. Les frais scolaires sont de plus en plus élevés. En cas de non-paiement, les enfants sont renvoyés de l’école. Le groupe AIC de Mayo Darley est composé de 16 volontaires, dont 2 institutrices. Proche des enfants de l’école locale, il souhaite financer les frais scolaires de 14 enfants de 6 à 12 ans. Des réunions ont été organisées avec les parents ou tuteurs des enfants pour les motiver à encourager les enfants à suivre les cours. Chacune des volontaires est « marraine » d’un enfant, le soutient dans sa scolarité et collabore avec l’enseignant. Pour cofinancer localement le projet et couvrir des petites dépenses, le groupe AIC a créé une petite activité génératrice de revenus, la fabrication et la vente de savon. 

  • Éducation à la paix (Circasia, Colombie): créé en 2008, ce projet a pour objectif de favoriser un mieux-vivre ensemble pour des enfants, adolescents et des femmes dans divers quartiers où sévissent violence, injustice sociale, drogue, délinquance, faible niveau d’éducation et méconnaissance des droits. Peu soutenues par les pouvoirs publics, les 10 volontaires AIC ont décidé de se mobiliser pour proposer divers ateliers éducationnels, culturels et ludiques aux 1280 destinataires (895 femmes dont 83 fillettes et 385 hommes dont 37 garçons). Cette année, contrairement aux années précédentes, le gouvernement ne participera pas au financement des activités programmées. 

De nombreux autres projets de santé, d'éducation et de formation professionnelle sont menés à travers le monde par les équipes de volontaires d' AIC Solidarité. AIC Solidarité asbl fait partie du réseau international de lutte contre la pauvreté AIC qui regroupe plus de 150.000 volontaires dans 53 pays sur 4 continents.

 

Comment pouvez-vous aider?

AIC solidarité a besoin de vos dons pour :

  • acheter les aliments de base pendant 6 mois à 50 personnes âgées isolées et très démunies (La Paz, Bolivie): 2.742 €, soit 10€/personne/mois.

  • financer les frais de l’année scolaire 2017-18 pour 14 enfants de primaire (Mayo Darley, Cameroun): 911€.

  • payer des formations en lecture-écriture ou des formations professionnelles à 1280 personnes (enfants, adolescents, parents) issus de quartiers très défavorisés (Circacia, Colombie): 11.906 €.

  • cofinancer une maison en briques recyclées (Mocoa, Colombie): 9.820€.

AIC solidarité a besoin de volontaires en Belgique pour:

  • Administration/secrétariat: archivage (ponctuellement)

  • Aide logistique : événements (2 x/an)

  • Récolte de fonds 

  • Traduction: anglais – espagnol – français (régulièrement)

  • Webmastering.

 

Fiche établie par Donorinfo - dernière modification : 05/06/2018